littérature sauvage, textes inclassables et autres curiosités

les vapeurs d'Antoinette Déralète

 

 

Accueil
Remonter
Actualité
Revue de presse
Nos auteurs
Edito
liens

9782916597447 ; 117 pages ; 10 euros

A Paris ou en banlieue, à Cuba comme à Montréal, au Nigéria et ailleurs, des femmes – et parfois des hommes – aiment. Ou plutôt, voudraient aimer sans que leurs désirs soient aussitôt convertis en rapport de force, mesurés à l’aune du pouvoir. Que ce pouvoir soit détenu par des hommes, par les femmes elles-mêmes, ou par l’hydre anonyme de l’économie, de la religion ou des préjugés sociaux, ne change pas grand-chose au fond.
Avec ces nouvelles teintées d’ironie noire, Joëlle Cuvilliez rappelle à tous ceux qui croient que l’amour est affaire d’eau fraîche, que l’approvisionnement en ladite eau est – encore et toujours – un enjeu politique.

Après "La colère de la montagne au petit matin", voici le nouveau livre de Joelle Cuvilliez, un recueil de nouvelles grinçant et salutaire !

 

ils en ont dit :

Emmanuelle de Jésus dans Bourgogne magazine (mai 2012)

Lucien Wasselin dans la Tribune de la région minière (juin 2012)

 

 

Copyright © 2005 Editions Rhubarbe
Dernière modification : 19 février 2012