littérature sauvage, textes inclassables et autres curiosités

Moi aussi

Accueil
Remonter
Actualité
Revue de presse
Nos auteurs
Edito
liens

 
Moi aussi, nouvelle par Alain KEWES, illustrations de Jean-Marie Tremblay

Une nouvelle (ou un conte ?) érotique qui joue habilement avec la tradition quelque peu délaissée du libertinage versifié, chère à Ronsard, La Fontaine ou Verlaine. C'est cru mais frais, drôle mais piquant, naturel dans la plus subtile des langues, grivois et élégant, truffé de chausse-trappes verbales mais sans artifice (sinon de feux). A croire que Alain Kewes est tombé dans une marmite d'alexandrins étant petit et que les effets (de style) sont désormais permanents chez lui. Pour 5 euros tout rond, offrez-vous une balade inoubliable à travers les pleins et les déliés du paysage, superbement illustrée par Jean-Marie Tremblay. (postface de Michel Host).

Ils en ont dit

Moi aussi revigore l'alexandrin et laisse comme le vieux Corneille l'effet se faire. Il parvient à hisser le "Félicie aussi" au niveau du Corbeau de Poe. J'ai une faiblesse pour le très racinien "Vous m'entraviez aux pieds par mon unique effet" ! (Jean Claude Bologne)

Jamais la rime ne nuit au sens ou ne paraît forcée (Jacques François Piquet)

Cette sotie érotique & blagueuse à rimes fournies jusqu’à subjonctivite très passée m’a déridée… Les dessins de Tremblay ont le tremblé séduisant, l’emmêlée fumigène, le (p)acte amoureux méditatif (Ghislain Ripault)

Des illustrations qui creusent le regard (Christiane Baroche)

un grand art

de la rime

masculine

féminine

et coquine

en quatre mots, j’ai pris mon pied (Yves-Jacques Bouin)

Un régal d'humour(on sent le plaisir pris à l'écrire) et de délicatesse! (Michel Baglin)

Ce délicieux livret qui se baptise « nouvelle » est mitonné comme au temps de Racine. C’est dit avec élégance et au plus que parfait. On s’en pourlèche ! (Jean L’Anselme)




Voilà un petit livre aussi savoureux que réjouissant et totalement inclassable. Car s'il est en vers, est-ce vraiment un poème ? Il ne fait que 30 pages, mais c'est une vraie nouvelle, presque un roman. S'il sonne dans une langue très Grand Siècle, il reste très contemporain. Et surtout il est d'un humour total qui vous réconcilie avec la littérature.
Un texte pétillant comme une flûte de champagne, mais à déguster sans modération, du moins pour qui aime Choderlos de Laclos, La Fontaine ou Racine.
Alain Kewes, qui a été récompensé du prix Promethée 1997 pour Le Geste manqué de l'amant (publié aux éditions du Rocher), vit et travaille à Auxerre.
J. REMY (le Bien Public, 24 septembre 2006)


TITRE ISBN Prix
Moi aussi 2-9523675-0-7 5 €

Copyright © 2005 Editions Rhubarbe
Dernière modification : 26 août 2008