littérature sauvage, textes inclassables et autres curiosités

papiers mâchés

 

Accueil
Remonter
Actualité
Revue de presse
Nos auteurs
Edito
liens

Lionel Mirisch, Papiers mâchés (poèmes en prose)

EAN 9782916597188, 88 pages - 8,00 euros

 

Comment dire l’existence, lier ses multiples événements, relier les pensées, les rêveries, les inquiétudes de notre être que le hasard jette au monde ? Comment « se » dire sans que pèse le poids intolérable d’un soi envahissant ?

Lionel Mirisch a pris pour levier la distance et l’humour de celui qui, se sachant de passage, va son chemin.

Cette suite, comme chez J.-S.Bach, développe ses séquences faussement proches les unes des autres, les propulse dans notre conscience tour à tour avec nostalgie, ironie, mélancolie et désabusement à hauteur humaine… musique intime qui s’avance au bord de la prévisible absence, dans une lucidité sans compromis, sans apitoiements, sans afflictions de théâtre.

Michel Host

ils en ont dit :

"...Il y a un charme réel à lire cet ouvrage(...). Ces papiers mâchés, comme mûrement écrits, se présentent en chroniques presque atemporelles, relativement courtes, une page souvent. S’y croisent des réflexions de toutes sortes, avec quelques fils qui reviennent comme les vieux amoureux ou la séparation et cette grâce à parler doucement des fantômes qu’on imagine encore rôder dans des appartements déménagés depuis peu ou longtemps, des maisons au bord de la mer empoussiérées… Tout cela avec une langue, quasi classique, et un ton amical qui fait que le lecteur emprunte à son aise toutes ces directions proposées." Jacmo (Décharge n°141)

"(...) Lionel Mirisch vient, avec une écriture qui vibre à la lecture – tant l’éclat de ce qui est dit nous pénètre, nous prend sans nous lâcher –, nous dire cette suite de moments qui pourraient se lire indépendamment, mais qui font une suite musicale intime qui se tient. Nous sommes emportés, captés par l’ironie, la nostalgie, la mélancolie… Mais Lionel Mirisch sait nous mener et nous laisser à notre hauteur : pas de drame, d’emphase… Pas de geste théâtral. Non ! Une douce musique pour nous dire cet être qui, malgré tout, se tient debout au bord du vide et ne tombe pas." Gilber Desmée (Encres vagabondes.com)

 

 

Copyright © 2005 Editions Rhubarbe
Dernière modification : 16 décembre 2008
chat gratuitchat gratuit sans inscriptionchat webcam gratuitchat webcama href="http://www.chatflirty.com/" title="rencontre" >rencontrerencontre gratuitchattchatstreaming filmstreaming megavideostreaming serie