littérature sauvage, textes inclassables et autres curiosités

La mort d'un roman

 

Accueil
Remonter
Actualité
Revue de presse
Nos auteurs
Edito
liens

Ils en ont dit :

Michel Host, sur La Cause littéraire

Le Hic, hebdo d'information choletais :

La mort d’un roman, c’est le titre d’un recueil de textes écrits par une Choletaise, sous le pseudonyme d’Aymée Jafrati. Avec une plume acérée, un style brut et tranchant, l’auteur plonge dans les tréfonds de son âme, pour coucher ses confidences, intimes toujours, douloureuses souvent, dessinant une passion au sens presque religieux du terme.
Michel Host, prix Goncourt en 1986 pour son roman Valet de nuit, décrit superbement dans sa postface, l’empreinte que laissent ces fragments, écrits au jour le jour: « La mort d’un roman, lorsqu’elle me tomba du ciel entre les mains, me parut une météorite faite d’un métal nouveau, de minéraux cristallisés sous des pressions encore inconnues, brûlée par de douloureux soleils, glacée par des frimas ultra-sibériens, fracassée par des orages aux voltages démentiels. Autant l’avouer, le direct gauche que me décocha la « jeune fille » au si puissant « bonheur d’écriture » me mit KO.»
Entre force de vie et désespoir, lumière et ténèbres, La mort d’un roman annonce, sans aucun doute, la naissance d’un grand écrivain.

 

 

 

 

Copyright © 2005 Editions Rhubarbe
Dernière modification : 04 janvier 2012