littérature sauvage, textes inclassables et autres curiosités

Suite du Fin matois

 

Accueil
Remonter
Actualité
Revue de presse
Nos auteurs
Edito
liens

A la fois exemplaires de l’esprit des Lumières et annonciateurs des préoccupations modernes, en ce qu’ils amorcent une réflexion critique sur le colonialisme, les dictatures théocratiques, les relations Nord-Sud, la justice etc., ces deux textes méconnus de Rétif de la Bretonne, retrouvés dans les collections de la Bibliothèque Municipale d’Auxerre par Branko Aleksić, sont aussi des récits d’aventures pleins de rebondissements.

Le Fin Matois, récit picaresque de Francisco de Quevedo a été traduit et publié par Rétif de la Bretonne en 1776. Mais au texte originel, le traducteur a ajouté huit chapitres de sa main qu'aucune des rééditions ultérieures n'avait conservés, à l'exception du Reprint en 203 volumes des Editions Slatkine en 1998. C'est donc un texte quasiment inédit que l'on pourra lire ici.

Quant à la "Relation naïve...", récit terrifiant d'un simulacre de procès, tous les commentateurs de l'oeuvre de Rétif l'avait jusqu'ici pris pour une pièce empruntée à un auteur anonyme, qui aurait témoigné d'une mésaventure réelle. C'est dire combien le texte est convaincant ! Branko Aleksic, qui présente et annote ces deux récits, établit de manière formelle la paternité de Rétif.

Ouvrage publié avec l’aide du Centre Régional du Livre de Bourgogne dans le cadre de la résidence de Branko Aleksić à Auxerre  

voir aussi, l'exposition "Je suis né auteur, pour ainsi dire" réalisée par la Bibliothèque municipale d'Auxerre (itinérante après septembre 2006)

Titre ISBN Prix
Suite du Fin Matois 2-9523675-7-4 13 euros
 
 

 

Copyright © 2005 Editions Rhubarbe
Dernière modification : 26 août 2008